Connexion congressiste Connexion exposant Contact

JPRS 2018 04 octobre - 06 octobre 2018 Palais des Congrès, Bordeaux
 
E-Santé, les tendances du secteur au CES 2018 de Las Vegas Par Olivier VERMANDER 09/02/2018 Aucune réaction

330 entreprises dédiées exclusivement à l’e-Santé, soit pratiquement 10 % du parc d’exposants de cette 51e édition du CES 2018 de Las Vegas. Dans ce panel d’entreprises, nous retrouvons plusieurs acteurs issus de grandes entreprises comme Philips, Muse mais également de nombreuses startups qui offrent pour beaucoup de belles innovations. De nombreux domaines sont couverts : la télémédecine à base d’Hololens avec la solution Nomadeec, le traitement du diabète avec deux startups innovantes : Diabeloop et Diabilive, la formation du corps médical avec la réalité virtuelle dont la société @Interaction Healtcare avec sa solution SimForHealth. Mais cette année, l’e-santé se distingue avec l’arrivée massive de produits la sphére du Bien-être et de la neuroscience. Ce dernier est la grande tendance de ce salon ! Pas moins de 18 entreprises se sont présentées à cet événement, telles que Mybrain avec sa solution Melomind, DreaminzZz avec son masque Hypnos, PlatoScience avec PlatoWork casque de neurostimulation, Kokoon pour une meilleure relaxation, Thim pour vous réapprendre à vous endormir efficacement, enfin Dreem avec son bandeau d'optimisation du sommeil.

Malgré cette profusion de solutions et d’innovations ces entreprises ont toutes un même problème : comment atteindre un public pas toujours demandeur et surtout comment se positionner dans un marché émergeant et où l’e-Santé regroupe plusieurs domaines et activités ? Mais au fait, qu’est-ce que l’e-Santé ? Je vais tenter de répondre à cette question et également vous apporter mes observations faites durant ce CES 2018 de Las Vegas.

E-Santé, Quoi d'neuf docteur ?

L’e-sante est très vaste et englobe plusieurs activités médicales, paramédicales, objets connectés, bien-être, données médicales, médecine connectée, domotique sociale, outil de formation pour les professionnels de santé, télémédecine. Pour faire court, "l’ensemble des applications numériques au service de l’offre de soins et du bien-être".

Ces multitudes activités et domaines présentent une vaste étendue qui pourrait être préférable de segmenter entre activité médicale et paramédicale, bien-être et formation du personnel de santé et patients.

L’apparition d’applications et d’objets connectés personnels et professionnels favorise ce phénomène. De nombreux projets voient de plus en plus le jour et principalement des projets issus de startups et également des grands groupes qui emboitent le pas tout en restant en retrait, pour l’instant !

Un marché immature et en attente de son public

La demande sur ce type de marché existe-t-elle vraiment ? Comme tout phénomène, il doit être perceptible et atteindre son plein développement. Mais l’apparition de nombreuses solutions dans les domaines variés présente une réelle émergence du marché. Ce dernier nécessite que de nouveaux modèles économiques apparaissent et soient pérennes. Aujourd’hui, malgré un marché gigantesque, aucune entreprise ou solution ne s’est imposée comme ce fût le cas avec Uber, AirBnB ou Blablacar dans leurs secteurs respectifs. Même si le premier frein est économique, il n’en reste pas moins que la Santé est un environnement et écosystème complexe. En effet, l’intégration de nouvelles technologies reste un des freins majeurs. L’adoption par les professionnels de santé ainsi que les patients reste difficile et il doit être opéré un réel changement des mentalités. Cela pourra se faire uniquement sur le long terme pour les médecins « installés » et dès demain avec l’enseignement dans les universités.

De l’émergence à l’industrialisation

Comment peut-on passer de l’émergence au développement et l’industrialisation de l'e-Santé et ainsi devenir un réel secteur de développement économique et humain ? La première réponse est financière. Il manque cruellement de financement et principalement dans les solutions de télémédecine. Même si la législation dans ce domaine a évolué avec une spécification claire dans le Code de la Santé Publique, ce secteur un des plus innovant, reste déployé timidement. Également dans le domaine de la formation du personnel de santé où nous trouvons des solutions de réalité virtuelle pour l’enseignement de gestes médicaux complexes.

Dans le domaine du Bien-être de nombreux produits (objets connectés et applications mobiles) sont existants, mais à court terme il apparaît qu’ils sont abandonnés par les utilisateurs. La première raison est le manque de simplicité et d’intégration dans l’usage au quotidien. Le second point est la valeur perçue par l’utilisateur comme insuffisante. L’objectif numérique via les traceurs d’activités (nombre de pas atteint ou nombre de calories absorbées) n’est plus ou pas suffisant. La disparition de Jawbone en est la preuve. Il est attendu une réelle plus-value, et celle-ci passe par des solutions focalisées sur la prévention (qualité de vie avec les solutions comme Dreem ou bien Hypnos, maladies chroniques avec Diabeloop, ou environnementale avec Rium d’Icohup). Alerter et prévenir des comportements à risques qui sont pratiqués à doses homéopathiques, mais qui sur le long terme ont une incidence fâcheuse. Cela est le cas pour l’apnée du sommeil. Mal détectée et non traitée, provoque des risques importants d’infarctus ou autres troubles cardiovasculaires graves. Une détection par des objets connectés comme la solution Holi ou bien Apnea Band (solution développée par le CEA), pourrait aider à prévenir ce type de maladie chronique.

En complément, il est important de savoir à qui l’on s’adresse, qui est le public. En effet, si l’on se positionne du côté médical nous parlons de patients alors que dans le domaine du bien-être nous parlons de clients ou consommateurs. Et c’est là toute la nuance. Le modèle économique doit être bien analysé et réfléchi : ma solution de télémédecine est financée par les patients et rémunère le médecin ? Le service ou produit de bien-être est destiné à un public de masse ou ciblé sur une pathologie précise ? Les réponses ne sont pas simples car les angles d’approches ne sont pas clairs et parfois incohérents.

Du coté des professionnels de santé, certains spécialistes comme ceux composant le comité d'organisation des JPRS ont compris l'intérêt de l'innovation dans le domaine médical et ouvrent la voie sur l'intégration de l'e-santé dans les événements professionnels.

Le succès viendra des pays émergeants !

Il est certain que l’e-Santé sera le prochain Eldorado pour quelques startups et entreprises. Il est certain que des licornes naîtront dans ce secteur. Mais le succès ne viendra pas forcément du territoire où nous sommes nés ou implantés, mais plus des pays émergents où il existe peu ou prou de système de santé et où l’e-Santé pourrait avoir un impact fort et ainsi offrir une nouvelle ère dans le milieu médical, du bien-être et de la formation. Les systèmes de Santé Européens et principalement Français sont englués dans une complexité administrative, de chapelles et autres formes de statuquo qui représentent des freins à l’essor de l’e-Santé.

Même si ce CES 2018 avec ses 330 entreprises dédiées à l’e-Santé présagent un avenir radieux, nous sommes à l’aube d’une nouvelle économie gigantesque qui doit trouver ses modèles, ses utilisateurs (professionnels, patients, consommateurs) et prouver de sa réelle utilité, proposer une vraie valeur d’usage. Sans lire dans le marc de café, la Santé va subir une réelle révolution comme celle vécue dans les télécommunications et le transport et apporter des solutions pour toujours atteindre un Dreem : vivre vieux et en bonne santé.

Le congrès des JPRS se tiendra du 4 au 6 octobre 2018 au Palais des congrès de Bordeaux. Dédié aux professionnels de santé médecins, spécialistes, kinésithérapeutes, partenaires médicaux, il consacrera une journée pour le grand public et les patients avec des programmes de découvertes et d'informations sur les maladies chroniques telles que l'apnée du sommeil et la BPCO. Il sera créé le tout premier Village Innovations et Startups en partenariat avec la French Tech, où de nombreuses entreprises Françaises et Européennes présenteront leurs nouveautés dans les domaines tels que l'asthme, l'allergie, le diabète, le sommeil, le cardio et le bien-être avec la neuroscience.

 

Albert Proust

Consultant E-Santé, Médecin Connectée et IoT

 

whithegradient


Lire
Lieu de la manifestation : 

Palais des congrès de Bordeaux
Site : http://www.bordeaux-expo.com/
Pour nous contacter,
utilisez la page contact de ce site

 

Mentions légales
Le congrès des JPRS est organisé sous l'égide de la FFP. 
Réseaux sociaux
Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux. N'hésitez pas à nous suivre afin d'accéder à l'actualité plus régulièrement.
 
   



JPRS 2017 - Tous droits réservés - Design réalisé par Fishing Cat - Intégré par key4events

Copyright © key4events - All rights reserved